Samedi 21 novembre: 8000 manifestants à Toulouse pour un plan d’urgence pour l’hôpital et contre le projet de loi relatif à la sécurité globale !

Plusieurs milliers dans toute la France, manifestation encore plus importante que celle d’il y a quinze jours pour plan d’urgence pour les hôpitaux et la création de 1500 postes au CHU de Toulouse et contre le projet de loi relatif à la sécurité globale : au moins 8000 personnes .Ci-joint des photos qui en disent plus que les mots. Les militants de la FNEC FP FO étaient présents avec leurs drapeaux  au sein d’un cortège éducation intersyndical près de la tête de la manifestation.

Pour cette nouvelle rentrée

Pas de consensus avec le gouvernement au nom
de la crise sanitaire !

Le BN du SNUDI-FO approuve la résolution de la Commission Exécutive Fédérale (CEF) du 25 et 26 août 2020.

En particulier, le BN, avec la CEF, « refuse le cadre d’union sacrée que cherche à imposer le gouvernement au nom de la crise sanitaire et y oppose les revendications immédiates : non au gel du point d’indice, augmentation des salaires, pas touche à nos statuts et nos retraites, abandon définitif du projet de réforme des retraites, création des postes nécessaires, réemploi et titularisation de tous les contractuels, maintien du droit syndical… C ’est le mandat qui a été porté le 25 août lors de l’audience avec le ministre Blanquer. »

Alors que le ministre annonce vouloir ouvrir de nouvelles concertations pour la « revalorisation » des enseignants et prépare l’octroi d’une prime pour les directeurs d’école, le BN partage l’appréciation de la CEF qui considère « que l’augmentation indiciaire de salaire arrachée par les personnels hospitaliers de 183€, montant bien supérieur à ce qui avait
été initialement prévu par le gouvernement, est le produit de la mobilisation de ces personnels. Elle constitue un point d ’appui
pour tous les salariés public-privé, actifs et retraités pour exiger :

  • augmentation générale des salaires et des pensions,
  • 183 euros d’augmentation indiciaire pour tous dès maintenant sans contrepartie et l’ouverture immédiate de négociations en vue d’un rattrapage de la perte de pouvoir d ’achat subie depuis 2000 ».

Voir la résolution adoptée par le Bureau National du SNUDI-FO du 26 et du 27 août 2020