11 mai: OUI au déconfinement MAIS à nos conditions !

Depuis le début de la pandémie le SNUDI FO 81 avec sa Fédération n’a de cesse d’être aux côtés des personnels de l’Éducation Nationale pour faire respecter leurs droits et défendre leur situation.Le 13 avril, le Président de la République faisait son allocution et annonçait une reprise des cours le 11 mai.

A moins de 3 semaines de cette date, ni le Ministre, ni le Recteur, ni le DASEN ne sont capables de nous expliquer exactement dans quelles conditions sanitaires cette reprise va se faire ! Pire, ils laissent la main aux équipes et aux mairies pour l’organiser, les rendant ainsi responsables des conditions et des conséquences de la rentrée des élèves dans chaque école !
Pour la FNEC FP FO, le 11 mai, il y a danger grave et imminent: elle dépose une procédure d’alerte (communiqué en pièce jointe).
La Fédération Générale des Fonctionnaires FO dépose plainte contre X pour mise en danger d’autrui (communiqué de presse en pièce jointe).
La FNEC FP FO 81 interviendra à nouveau au CHSCT D, lundi 27 avril pour exiger des garanties sanitaires pour le 11 mai: faites nous remonter toutes vos questions et problèmes que cela soulèverait pour vous. Le SNUDI FO 81 va organiser la semaine prochaine une RIS suite au CHSCT D pour faire le point avec les collègues de la situation et décider avec eux des suites.
Le SNUDI FO 81 intervient auprès de l’administration pour chaque problème rencontré par les collègues et garantir leur santé et celle de leur proche dans cette crise: n’hésitez pas à nous solliciter !
Le SNUDI FO avec son UD FO va s’adresser aux maires qui ont le pouvoir de décider du maintien de la fermeture des écoles comme l’ont d’ores et déjà annoncé les maires de Montpellier, Canne, Tulle… et à la Préfète pour lui demander de décider de maintenir les établissements scolaires fermés le 11 mai.
Le SNUDI FO a proposé au syndicat FO des ATSEM et des personnels territoriaux d’adopter un communiqué commun pour mener la bagarre ensemble.

Confinés mais informés et organisés:
– tous les enseignants de l’école maternelle Lentajou Gaillac adoptent une motion le 20 avril:  » considérent que sans ces conditions, toute reprise est inacceptable et qu’il parait totalement irréalisable que le 11 mai, date où les écoles pourraient être réouvertes, les conditions garantissant notre santé et notre sécurité soient réunies. Persister à vouloir ouvrir les écoles sans garantir ces conditions ferait courir un grave risque sanitaire comme l’indique de nombreux médecins et les personnels seraient en droit de se protéger (droit de retrait)… ». ( Motion en pièce jointe )- 21 collègues réunis en Réunion d’Information Syndicale lancent un appel aux personnels de l’Éducation Nationale, aux parents d’élèves, élus… et donne mandat au SNUDI FO 81 de le faire connaître: 

 » Nous reprenons à notre compte l’avis du CHSCT Ministériel exigeant des préalables à toute reprise d’activité: dépistage systématique de tous les personnels et des élèves avant et au cours de la reprise ; mise en œuvre de toutes les mesures de protection nécessaires : masques FFP2, gel hydroalcoolique, désinfection totale des locaux et du matériel pédagogique, prise de température à l’entrée et à la sortie de l’école… Malgré toutes ces mesures, nous ne pouvons pas garantir que le virus ne circulera pas dans nos écoles étant donné le jeune âge de nos élèves. » (Appel du 21 avril en pièce jointe)

Continuez à nous faire remonter vos motions !

Inscrivez vous ICI à la Réunion d’Information Syndicale de vendredi 24 avril à 14h !

Plus de 41000 signatures: signez et faites signer massivement autour de vous la pétition de la FNEC FP FO ICI !