Projet Macron-Delevoye: Plus que jamais, l’heure est à l’extension et à la généralisation de la grève !

Tous ensemble le 9 janvier dans la rue !

Poursuivons et renforçons la mobilisation !

Faisons du 9 janvier une journée de grève générale et manifestation historique et continuons les jours suivants jusqu’au retrait ! (tract en pièce jointe)

Il n’y a pas eu de trêve de Noël et même des secteurs ont décidé de rejoindre le mouvement. Ainsi, dès le lundi 6 janvier, cheminots, agents de la RATP, enseignants, raffineries, ports et docks, avocats, pilotes, stewards et hôtesses de l’air, danseurs de l’Opéra… s’organisent pour que la mobilisation contre le projet de la retraite par points se généralise et gagne!
Parce que les prochains jours vont être déterminants, le SNUDI FO 81 invite tous les collègues à envoyer d’ores et déjà (et au pire lundi 6 janvier avant minuit) leur déclaration d’intention de grève en indiquant tous les jours de classe jusqu’au 23 janvier (fin du préavis de grève pour le moment). Vous trouverez en pièces jointes:- une déclaration pour les collègues travaillant 4 jours;- une déclaration pour les collègues travaillant à 4,5 jours- une déclaration vierge
Les sondages montrent que la majorité de la population, actifs et non-actifs, soutient le mouvement mais, considérant que les prochains jours vont être déterminants, aujourd’hui la question qui se pose à tous est « comment ce soutien peut se transformer en participation active à la mobilisation? »

Dès lundi 6 janvier,
l’étendue de la mobilisation contre le projet Macron-Delevoye doit être dans toutes les discussions ! Plus que jamais, l’heure est à l’extension et à la généralisation de la grève ! ENSEMBLE, nous sommes plus forts !

Nous vous rappelons que le SNUDI FO 81/SNUDI FO/ FO ont mis en place des caisses de grève: n’hésitez pas à la solliciter en nous envoyant un mail snudi.fo81@gmail.com. N’oubliez pas de nous envoyer/effectuer un virement de votre adhésion afin que nous puissions abonder cette caisse de grève rapidement et donner les moyens au syndicat de se déployer et s’investir dans cette grève jusqu’au retrait !
Faites savoir autour de vous, notamment à vos collègues non syndiqués, que l’AG des grévistes de l’Éducation
Nationale et des gilets jaunes a également mis en place une caisse de grève caissedegreve_tarn@mailo.com qu’ils peuvent solliciter.

Pas de trêve jusqu’au RETRAIT !

Nous devons rester inscrits dans la mobilisation en nous impliquant dans chaque action interprofessionnelle organisée au cours de ces vacances !

Nous allons gagner !

Nous vous souhaitons à tous des vacances à la fois militantes et reconstituantes afin de reprendre des forces pour rester mobilisés jusqu’au retrait !

15 000 manifestants sur Albi pour ce 17 décembre !

Pas de trêve jusqu’au retrait !

Ce mardi 17 décembre a été encore un temps fort marqué par une mobilisation très forte, avec l’appui des cheminots, des hospitaliers, des électriciens, des enseignants, tous unis pour un rejet massif du projet de réforme des retraites.

Dans tout le pays, la même volonté des agents et des salariés de dire non à cette réforme, voir les communiqués ci-dessous.

Plus de 12000 manifestants à Albi ! Le 6, le 9, … , poursuivons la grève pour gagner !

Ce jeudi 5 décembre, plus de 12000 salariés de tous les secteurs ont manifesté dans les rues d’Albi, revendiquant l’abandon du projet des retraites ! Nous étions donc plus nombreux qu’en 1995 comme disent les anciens !
Les enseignants étaient très nombreux: 141 écoles fermées d’après les chiffres de la DSDEN !
Près de 500 salariés se sont réunis en Assemblée Générale décidant ultra majoritairement la reconduction dès demain. Ce qui a également émané des interventions, c’est la volonté de ne pas lâcher, de la nécessité d’y aller maintenant, tous ensemble …mais de façon organisée! Ainsi, comme l’a exprimé un camarade cheminot: il est nécessaire de se regrouper secteur par secteur, d’établir un mandat et de se réunir ensuite pour décider ensemble des actions à mener ensemble.

Se réunir en assemblée, s’organiser pour élargir le mouvement et décider !

C’est la seule façon de faire plier Macron !

Tous ensemble, nous pouvons gagner.
Le SNUDI FO 81 invite TOUS les collègues grévistes à rejoindre l’Assemblée Générale Éducation Nationale au lycée Bellevue Albi (salle des professeurs) à 9H30. Un rendez-vous est donné à l’UD FO Albi à 9h aux collègues du 1er degré pour nous y rendre ensemble.
Plusieurs écoles ont d’ores et déjà décidé de reconduire demain:
déposer dès demain vos intentions de grève jusqu’au 20 décembre !
école maternelle Lentajou Gaillac, école maternelle La Voulte Gaillac, école l’Albertarié Graulhet, école Saussenac, école de Lacaune, école élémentaire Jean Jaurès Carmaux, partie élémentaire de l’école de Brens, école de Cadalen, école de Rochegude Albi, école Louisa Paulin à Saint-Juéry… ainsi que plusieurs enseignants !
Les nombreuses AG qui se sont tenus dans les départements ont voté très majoritairement la reconduction dès le 6 décembre, certaines ont voté la reconduction jusqu’à mardi (comme à Toulouse ou dans le Gers). C’est pourquoi le SNUDI FO 81 invite TOUS les collègues du Tarn à déposer leur intention de grève jusqu’au 20 décembre: indiquez sur le formulaire que vous avez l’intention de faire grève le 9, 10, (11), 12, 13, 16, 17, (18), 19 et 20. Dès lors, vous serez couverts pour toute la période et prêts à rejoindre le mouvement dès que possible (et le plus vite possible!).

Le SNUDI FO 81 a calculé ce que représentait 7 jours de grève pour un instit 9ème échelon: 70 euros X 7 soit 490 euros.Selon les situations de chacun (salaire et nombre de personnes à charge), l’administration ne peut pas retirer une certaine somme de notre salaire.
Ainsi, un collègue 9ème échelon avec 3 enfants à charge se ne peut pas se voir prélever de son salaire plus de 400 euros. Une semaine de grève se trouverait étalée sur deux mois.
C’est pratique et c’est à prendre en compte dans nos discussions sur les questions financières. Discutez dès demain avec vos collègues dans les écoles; décidez la grève jusqu’au retrait!Et faites nous remonter l’état de la mobilisation!Aujourd’hui, nous n’avons plus le choix!Retraites, 3 jours de carence, allongement de la durée de travail, disparition des CAPD, des CHSCT… Et après, ce sera la sécu ! Le gouvernement est très fébrile: il faut battre le fer pendant qu’il est chaud !

Les retraites, elles sont à nous! On s’est battu pour les gagner, on se bat pour les garder !